Parleras-tu ?

Théâtre burlesque documentaire pour l’espace public
Production en cours – Création 2023
Mise en scène : Estelle Lembert et Eva Guland
Ecriture et jeu : Eva Guland
Création sonore et régie générale : Estelle Lembert
Regards complices : Francis Farizon et Estelle Sorribas
Chargée de production : Alice Ortolo
Coproduction : Les Elvis Platinés (30)
Soutiens à la création : Le Village des Jeunes (05), ­Ateliers Médicis (93) dans le cadre du dispositif ­Création en Cours, DRAC PACA, Culture du coeur (13), ­Arts Vivants en Cévennes (30), Conseil Départemental du Gard dans le cadre du dispositif « Artistes au Collège », La Filature du Mazel (30), La Ville de Lasalle (30)


 

« Et si c’était pas les ados qui étaient en crise, mais le système ? »

 

Parleras-tu ? est une enquête burlesque et sonore dans laquelle deux enquêtrices analysent avec poésie des témoignages de jeunes pour comprendre comment les majeur.es dominent les mineur.es de manière systémique.
Myrtille Sagasec et Colette Lembredaine sont enquêtrices pour le BEST (Bureau d’Etudes Subjectives de Terrain), dépendant de l’APADI (Agence à Paillettes d’Analyse des Discriminations Intersectionnelles). Elles enquêtent sur les différences entre mineur.es et majeur.es, s’interrogent sur les rapports de domination entre ces deux catégories sociales et se retrouvent parfois propulsées dans leurs souvenirs d’enfance. Colette reste à son poste, entre la cafetière et son ordinateur, pour faire entendre les témoignages qu’elles ont récoltés auprès d’enfants et d’adolescent.es. Myrtille, elle, raconte au public leurs hypothèses, analyse les données, fait des schémas, se mélange les sens et se fait parfois déborder par son histoire intime.
Et si, par l’éducation et la discipline qui va avec, les mineur.es étaient préparé.es à devenir des majeur.es suffisamment obéïssant.es pour maintenir le système hiérarchique, inégalitaire et injuste dans lequel nous vivons ? Principalement composée de voix de jeunes, la création sonore documentaire dialogue avec l’écriture poétique et clownesque. Les personnages s’interrogent sur la place de leur propre parole dans cette enquête poétique, politique, et parfois absurde.

Par la rencontre avec des jeunes sur différents territoires, dans le cadre de résidences, nous croisons création et transmission. Nous intervenons dans des structures relevant à la fois du social et de l’éducation, en partenariat avec des lieux de fabrique artistique. Grâce à la récolte de témoignages, nous utilisons la création sonore pour entendre des paroles trop souvent invisibilisées et créons un fil entre écriture du réel et écriture poétique. Pour faire entendre ces paroles à tous et toutes à travers une forme accessible et ludique, le spectacle se jouera dans l’espace public.