LIQUIDE

 LIQUIDE

 

 Création 2019

 

Écriture, mise en scène et jeu : Eva Guland
Création sonore : Estelle Lembert
Costume : Tatiana Bertaud
Regards extérieurs : Noémie Herubel, Estelle Lembert, Anna Guland, Melissa Streicher, Milan Boëhm

 

Liquide (adjectif) : qui coule ou tend à couler.
Qu’est-ce qui coule ? Qu’est ce qui a le droit de couler ?
Le liquide peut aussi se définir comme un corps qui prend la forme de son contenant. Si le contenant est trop petit par rapport au volume de liquide, ça déborde.
Liquide, c’est l’histoire d’une femme mise en détention provisoire, qui déborde du contenant dans lequel la société patriarcale l’enferme.
Comme une animale en cage, elle tourne en rond et revit toujours le même procès, sans en connaître l’accusation. Coupable de ne pas vouloir d’enfants, d’être indépendante, et de se donner naissance à elle-même. Coupable aussi si elle décide d’enfanter. Elle est peut-être simplement accusée d’être une femme.
Elle décide alors de vivre ce procès pour la dernière fois.
Entre fantasmes et angoisses, entre des histoires d’autres femmes et son histoire sensorielle, liquide – sa bouche qui bave et son sexe trempé – elle cherche à ce qu’on la laisse tranquille.

Liquide est un hommage au sensible et à la liberté, un coup de gueule contre la confIscation du corps de la femme et la société patriarcale, un voyage poétique d’une jeune femme avec et vers elle-même.

©Yvan Loiseau

©Yvan Loiseau

 

«   Les femmes n’ont pas une fonction qui serait celle d’enfanter comme les arbres de faire pousser des fruits ou les voitures de rouler.  »

 

Voir le dossier de Liquide

 

Partenaires du projet : La Fabrik (IME Vert Pré, Bouches-du-Rhône), l’Association le Village des Jeunes (Vaunières, Hautes-Alpes), La Cie L’éventuel Hérisson bleu (Canny sur thérain, Picardie), La Fee Nadou (Portes, Cévennes).