Parleras-tu ?

Teaser réalisé lors d’une étape de création en juin 2022, à Saint-Hippolyte-du-Fort (30).

 

Spectacle tout terrain – à partir de 7 ans
Production en cours – Création printemps 2023
Mise en scène et écriture : Eva Guland
Avec: Eva Guland et Mathieu Hohler
Création sonore : Estelle Lembert
Regards complices : Francis Farizon et Estelle Sorribas

Chargée de production : Alice Ortolo
Coproduction : Les Elvis Platinés (30) – Spectacle accueilli en résidence et co-produit par les Elvis Platinés / Festival Les Transes Cévenoles
Soutiens à la création : Le Village des Jeunes (05), ­Ateliers Médicis (93) dans le cadre du dispositif ­Création en Cours, DRAC PACA, Culture du coeur (13), ­Arts Vivants en Cévennes (30), Conseil Départemental du Gard dans le cadre du dispositif « Artistes au Collège », La Filature du Mazel (30), La Ville de Lasalle (30), la Filature du Pont de Fer (30)


 

« Et si c’était pas les ados qui étaient en crise, mais le système ? »

 

Parleras-tu ? est un spectacle que nous construisons grâce à la rencontre avec des enfants et des adolescent.es.

D’ateliers de pratique théâtrale en ateliers d’écriture, en passant par de nombreux temps de discussions, nous avons échangé avec des jeunes de huit à dix-huit ans, principalement au sein d’institutions (école élémentaire, collège, maisons d’enfants à caractère social) mais aussi en dehors. Ces témoignages ont nourri en profondeur notre réflexion et l’écriture du spectacle. Souvent enregistrés, ils en constituent la matière première, donnant à entendre les paroles de personnes peu écoutées à cause de leur appartenance à une catégorie sociale : les mineur.es.

Mêlant écriture de l’intime et écriture du réel, nous créons un spectacle poétique et politique. A partir de cas précis, mêlant fiction et réalité, nous cherchons à comprendre ce qui se joue comme rapports de domination entre adultes et enfants. Dénonçant des violences symboliques et systémiques et les différentes formes qu’elles peuvent prendre, le spectacle laisse aussi place au rêve et aux potentielles alternatives.

En intégrant du burlesque et du second degré dans cette enquête documentaire aux sujets très sérieux, nous utilisons le rire pour mettre une distance qui nous semble, à certains moments, nécessaire. Différents registres d’écriture et de jeu se côtoient donc autour d’une création sonore faite de multiples voix.


Photos réalisées lors d’une étape de création en octobre 2022,
à la Filature du Mazel (30).